Découvrez les métiers de l’art accessible à tous

Main placée derrière une oreille pour écouter

Selon les chiffres de la Fédération nationale des sourds de France, au sein de la population, 300 000 personnes sont sourdes. Parmi elles, 1/3 seulement pratique la langue des signes. 

Venez assister à un cours de langues des signes (LSF) au centre Souffleurs de sens, une association qui rend la culture et l’art accessibles aux personnes en situation de handicap. Samia, enseignante en LSF, est née sourde. Elle voudrait que, partout, la langue des signes soit pratiquée, aussi bien par les entendants que par les malentendants. Pour cela, elle forme les animateurs de Souffleurs de sens à la langue des signes pour qu’ils puissent traduire des pièces de théâtre aux malentendants. Lorsque Samia donne un premier cours à des personnes entendantes, elle travaille avec un interprète en LSF, Alexandre. Alexandre est interprète mais aussi formateur. Il forme de futurs interprètes en langue des signes. Du côté du secteur dédié à l’accessibilité des personnes malvoyantes, Catherine, responsable de service, forme les membres de son équipe à décrire des œuvres afin que ces derniers puissent accompagner des personnes malvoyantes dans les musées, à l’opéra ou encore au théâtre.

Métiers présentés : 

  • Responsable de service (code ROME : K2103)
  • Enseignant(e) en langue des signes (code ROME : K2111)
  • Interprète et formateur/trice en langue des signes (code ROME : E1108)

Crédits :

Un grand merci à Alexandre Labes pour son travail d’interprétation de la vidéo en langue des signes. Merci de nous avoir aidés à rendre cette vidéo accessible à tous. 

Vidéo réalisée avec le soutien de la Région Ile de France dans le cadre du projet Oriane. 

Merci au centre Souffleurs de sens pour son accueil. 

Arrow-up